Les étudiants du privé font face aux forces de l’ordre; ça chauffe à l’Ucad : l

Les étudiants du privé ont visiblement marre de leur situation

C’est chaud à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) où les étudiants du privé qui ne comptent pas laisser un seul répit au gouvernement sont encore descendus dans la rue, barrant l’avenue Cheikh Anta Diop.

Mais c’était sans compter avec les policiers qui présents massivement sur le terrain, et, à l’aide de grenades lacrymogènes, ont pu repousser les grévistes munis de pierres et qui brulaient des pneus à l’intérieur de l’Ucad. Ces étudiants, orientés dans les instituts privés d’enseignement supérieur ne peuvent concevoir de ne plus être autorisés à suivre leur cursus au niveau desdits établissements à cause d’une dette de près de 16 milliards de francs Cfa que leur doit l’Etat.

Selon eux, les manifestations vont se poursuivre tant que le gouvernement n’aura pas débloqué les ressources nécessaires qui leur permettent de regagner les salles de classe.

RÉPONDRE

Mettre en ligne votre commentaire
Entrer votre nom s'il vous plait