Actualité au Sénégal

Les “faux” policiers qui dépouillaient les Chinois, condamnés à une peine de 2 ans

Les “faux” policiers qui dépouillaient les Chinois au boulevard du centenaire ont connu leur sort. Pape Thiam et son acolyte Mamadou Lamine Teuw, accusés d’avoir perpétré des cambriolages dans les boutiques tenues par des Chinois, ont été reconnus coupable, hier, par le juge des flagrants délits.

Justement, à la veille de la fin de l’année, les faux policiers s’étaient constitués en bande pour les piller pendant une semaine.

Selon L’As, ils se pointaient, munis de fausses cartes professionnelles de la police, devant les shops vendant de l’alcool. Sous prétexte que ces derniers ne disposent pas d’une licence, ils fouillent de fond en comble leurs boutiques et vident les caisses. Un gérant, qui s’est rendu compte qu’il avait affaire avec des malfrats et non à des policiers, s’est retiré rapidement et l’a signalé à la police.

Arrivés sur les lieux, les policiers ont fait des contrôles et ont trouvé une fausse carte professionnelle de la police et des menottes entre les mains de Mamadou Lamine Teuw. Quand ils ont alpagué Pape Thiam et Mamadou Lamine Teuw, leurs acolytes Khadim Thiam et Malick ont pris la poudre d’escampette.

Hier au tribunal de Dakar, les prévenus ont balayé d’un revers de main les faits qui leur sont imputés. Au finish, ils ont été condamnés à deux ans de prison. Dans son réquisitoire, le procureur a révélé le mode opératoire de la bande avant de requérir 3 ans de prison ferme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Désactivez s'il vous plaît votre bloqueur de publicité pour consulter cet article

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité