Idrissa Seck a été arrêté par les forces de l’ordre. Le leader du Rewmi a été intercepté par les policiers alors qu’il était en marche pour l’Assemblée nationale.

Selon Yankhoba Diattara qui s’exprimait sur les ondes de Sud Fm, Idrissa Seck a été approché par le commissaire qui lui a demande de mettre un terme à sa procession. Ce qu’Idrissa Seck a refusé de faire expliquant qu’il n’est pas interdit de manifester dans les autres rues de Dakar. C’est seulement devant l’Assemblée nationale que les manifestations sont interdites.

C’est après cet échange, soutient Yankhoba Diattara, que le patron de Rewmi a été arrêté par la police et amené au Commissariat de la Médina.

METRODAKAR