Les révélations de Vanessa Yaffa sur son frère Booba : “quand il va au Sénégal…”

Vannessa Yaffa la demi sœur de Booba n’hésite pas à le clasher. Dans closer elle a prétendu que Booba détenait un cheval plus jeune !

La demi sœur de Booba, Vanessa Yaffa a fait une révélation gênante sur son frère. Dans closer , elle casse carrément son image de bad boy gangster. Elle qui est en froid avec lui depuis octobre dernier, ne se prive pas de le charrier dans les médias. D’ailleurs c’est la mauvaise période pour le rappeur en plein clash ave Kaaris.

BOOBA : LA HONTE !

Mais Quelle honte pour Booba !  Sa demi sœur ne l’a pas épargné un instant avec ces déclarations. Et surtout Closer a dû se frotter les mains avec ces news !

En froid avec son frérot, Vanessa Yaffa a cassé son image de grand méchant qu’il se donne sur les réseaux ou après de ses semblables, les rappeurs. Dans ce témoignage sa sœur explique qu’il lui « a ouvertement manqué de respect ».

Apparemment, souhaitant assister à son concert à l’U Arena de Nanterre, le rappeur aurait refusé de payer leurs places. Et les a ignoré lorsqu’ils se sont rendu à son hôtel :

 » Donc Monsieur n’a même pas daigné descendre de sa chambre, ne serait-ce que pour saluer mes enfants, dont trois qu’il n’a encore jamais vus. Il a préféré nous envoyer un intermédiaire, prétextant qu’il ne pouvait pas descendre à cause de son bracelet électronique. » Explique-t-elle.

Et a la suite de cela B2o aurait envoyé un SMS : C’est quoi, ce harcèlement ? T’as craqué ? ».

A lire aussi:  (38 PHOTOS) LA NOUVELLE TENDANCE EN WAX, 33 PHOTOS DE MODÈLES À COUPER LE SOUFFLE

BOOBA : LOIN DES VALEURS QU’IL REVENDIQUE

Ainsi Booba semble très loin de la personne qu’il prétend être dans ses sons.  » Puis quand il va au Sénégal, il ne rend jamais visite à sa propre famille. Nos cousins, nos oncles, nos tantes… ».

De plus elle explique qu’il n’a pas pris soin de leur père malade :  » Car quand ce dernier est tombé malade, c’est moi qui l’ai recueilli sous mon toit à Paris pendant six mois. Pas Booba ! ».

Puis pour terminer elle explique que Booba a mené une vie paisible loin des cités : « Mon frère n’a jamais habité dans une cité, ni manqué d’argent, contrairement à Gilles (ndlr : son frère) et moi. Il a grandi dans la riche commune de Meudon-la-Forêt, sous l’aile protectrice de sa maman, Lucie. car elle était institutrice, mais ses parents avaient beaucoup d’argent. Et ce dont il a toujours profité ! Petit, il avait même son cheval ! ».

Et même s’il a eu de mauvaises fréquentations ce dernier « n’a jamais été perturbé. De plus, il n’a jamais vécu le racisme ! », comme l’explique sa demi sœur.

Ainsi, elle termine sur une triste pensée :  » Donc notre seul point commun avec lui, c’est notre papa, Seydou, dont je suis très proche. (…) Mais la prochaine fois que je le verrai, hélas, ce sera à l’enterrement de notre père ».