Ligue des champions : sans trembler, Liverpool dispose du FC Porto et file en demi-finale

Au terme d’une rencontre plutôt maîtrisée, les Reds ont fini par terrasser (4-1) une formation portugaise trop brouillonne dans la zone de vérité. Les hommes de Jürgen Klopp intègrent le dernier carré et disputeront les demi-finales face au FC Barcelone.

Dans le cadre des quarts de finale retour de la Ligue des champions, le FC Porto accueillait Liverpool à l’Estadio Do Dragao. La formation portugaise qui s’était inclinée 2-0 à Anfield à l’aller, devait absolument l’emporter largement pour entrevoir le dernier carré de la compétition. Pour y parvenir, Sergio Conceiçao alignait un 4-3-3 offensif avec le trio Corona, Marega, Brahimi en attaque. Côté Reds, Jürgen Klopp optait pour un schéma tactique identique et titularisait Divock Origi à la place de Firmino sur le banc. Dès les premières secondes, Porto se procurait une occasion franche sur une superbe frappe signée Corona qui filait juste au dessus des buts gardés par Alisson (1ère).

Liverpool souffrait dans le premier quart d’heure. Suite à un bon ballon d’Herrera, Corona remisait pour Marega au point de penalty dont la frappe était bien captée par Alisson (7e). L’attaquant malien était souvent sollicité par ses partenaires, mais ce dernier vendangeait une nouvelle opportunité en manquant totalement sa volée sur un centre d’Alex Telles (15e). Mais sur leur première occasion du match, Liverpool ouvrait le score. Trouvé dans la surface, Mohamed Salah centrait dans le dos de la défense pour Mané qui d’un tacle rageur poussait le ballon au fond des filets (0-1, 28e). Après consultation de la VAR, le but était bien accordé pour les Reds. Une ouverture du score qui cueillait à froid les hommes de Sergio Conceiçao.

Porto craque dans le second acte

Au retour des vestiaires, Porto ne rendait pas les armes. Corona sur la droite provoquait et centrait pour la tête de Marega mais Fabinho s’interposait et déviait le cuir en corner (50e). La formation portugaise accentuait la pression sur les buts d’Alisson. Côté droit, Herrera distillait un bon centre pour Soares dont la tête passait à côté des buts du portier brésilien (54e). Les joueurs lusitaniens jetaient toutes leurs forces dans la bataille mais manquaient cruellement d’ingéniosité dans la zone de vérité. Herrera tentait une frappe lointaine, bien captée par Alisson (58e). Mais Liverpool assénait le coup de grâce peu après l’heure de jeu. Alexander-Arnold lançait dans la profondeur Mohamed Salah qui ajustait sans trembler Iker Casillas (0-2, 65e).

Le FC Porto n’était pas résigné et réduisait le score. Sur un corner frappé par Telles, Militao catapultait de la tête le ballon au fond des filets (1-2, 68e). Les hommes de Jürgen Klopp manquaient le KO. Sur un contre, Henderson alertait Sadio Mané dans la profondeur qui crochetait Casillas mais manquait totalement sa frappe (72e). Quatre minutes plus tard, Liverpool prenait le large. Sur un centre de Jordan Henderson, Firmino rentré à la pause ajustait Casillas d’une superbe tête (1-3, 76e). Le match virait au cauchemar pour le FC Porto. Sur un corner tiré par Milner, Mané déviait le ballon pour van Dijk qui poussait de la tête le ballon au fond des filets (1-4, 84e). Liverpool se qualifiait sans forcer son talent pour les demi-finales et retrouvera sur son chemin le FC Barcelone.