L'incroyable anniversaire Mugabe : Un gâteau de 92 Kilos, 800 000 dollars de dépenses

Malgré la crise alimentaire qui frappe le Zimbabwe et l’économie en ruine du pays, le président Robert Mugabe, doyen mondial des chefs d’Etat en exercice, organise samedi un grand festin pour célébrer son 92e anniversaire. Selon les organisateurs, 50 000 partisans de la Zanu-PF, le parti au pouvoir, et les cadres du régime sont attendus pour la fête qui se tient à Masvingo, dans le sud, six jours après l’anniversaire du président.

Un anniversaire à 800 000 dollars

Du bétail et du gibier sera abattu pour tous ces invités pour un évènement dont le coût total est estimé à 800 000 dollars par la presse locale. Selon les médias, des militants auraient ordonné à des villageois des districts autour de Masvingo de donner entre un et cinq dollars pour financer une partie des festivités. De quoi alimenter les critiques sur l’organisation d’un tel évènement alors qu’un quart de la population est en état d’insécurité alimentaire et que le gouvernement a déclaré l’état de catastrophe naturelle dans plusieurs régions en raison de la sécheresse.

mugabe

«Quand vous avez un chef qui dépense 800 000 dollars pour son anniversaire et que des milliers de gens n’ont rien à manger, vous vous demandez quel genre de père (de la nation) vous dirige», estime Okay Machisa, président de l’Association des Droits de l’Homme au Zimbabwe. «Il n’y a pas grand-chose à célébrer pour quelqu’un de 92 ans, au pouvoir depuis 36 ans qui a conduit à la faillite de notre économie, réduisant notre pays à une nation de vendeurs à la sauvette et de mendiants», lance Takavafira Zhou, professeur de science politique à l’université de Masvingo.

«Pas d’anniversaire quand les enfants meurent de faim»

Mardi, la ligue des jeunes du principal parti d’opposition, le Mouvement pour le Changement Démocratique (MDC), a manifesté à Masvingo pour protester contre cette fête en brandissant des pancartes «pas d’anniversaire quand les enfants meurent de faim» ou «nous voulons des emplois, pas une fiesta».

Les festivités doivent débuter par un grand concert et un défilé dans les rues de la ligue des jeunes de la Zanu-PF. La suite des évènements se déroulera sous un grand chapiteau érigé devant le monument national du Grand Zimbabwe, un ensemble de ruines du XIIIe siècle.

AFP