Le milieu défensif brésilien, replacé en défense centrale, a vibré lors de la qualification en demi-finale d’Europa League, dans un Vélodrome de gala.

C’est le genre de soirée que n’importe quel Marseillais ne risque pas d’oublier. Joueurs, membres du staff, dirigeants et supporters ont vécu un quart de finale retour mémorable en Europa League face au RB Leipzig, avec une qualification à la clé dans le dernier carré.

Souvent à moitié rempli pour les matches de Coupe d’Europe cette saison, le Vélodrome était pour l’occasion en feu, avec près de 61 882 spectateurs au total, soit un record pour le club phocéen en compétition européenne. Avec un tel soutien derrière eux, les hommes de Rudi Garcia ont pu tout renverser et ainsi retrouver les demi-finales de cette compétition, 14 ans après l’épopée des Drogba, Meriem & cie.

Pour Luiz Gustavo, c’est simple, “c’était la meilleure ambiance de ma carrière.” Pour un joueur qui a connu des rencontres en Allemagne et au Brésil, pays réputés et reconnus pour leur culture du ballon rond, c’est bien le signe que le Vélodrome reste un endroit à part en France.

Reste à savoir quelle équipe affrontera l’Olympique de Marseille en demi-finale de cette Europa League. Arsenal, l’Atlético Madrid et le RB Salzbourg sont encore en lice. Une certitude cependant, si le match retour se dispute dans la cité phocéenne, c’est un point non négligeable dans le but de rallier Lyon, lieu de la finale, le 16 mai prochain.

goal.com