Madiambal Diagne : « Les juges Dème et Téliko devraient être traduits devant la justice »

« Quand on viole son serment, on doit être poursuivi. C’est là où l’État du Sénégal n’a pas été responsable. Le magistrat Ibrahima Hamidou Dème et le juge Souleymane Téliko devraient être traduits devant la justice ». C’est la conviction de Madiambal Diagne.

Invité de l’émission « Le Jury du Dimanche » d’Iradio de ce 30 décembre, le journaliste d’étayer ses propos : « Un magistrat qui se permet de dévoiler le contenu des délibérations auxquelles il a pris part, c’est aux antipodes des statuts de la magistrature. On n’a jamais entendu un secrétaire général de syndicat de la magistrature en France parler de corruption ou de compromission de ses collègues magistrats. Cela n’existe nulle part d’ailleurs ».

Le patron du groupe Avenir Communication dit, en effet, regretter le fait qu’au Sénégal « il y a une volonté de vedettariat, les médias sont accessibles à tout le monde et n’importe qui peut se permettre de dire n’importe quoi ».

Sur le cas spécifique du juge Dème, M. Diagne pense que les faits ont donné raison à ceux qui redoutaient des prises de position politiques. « Il a fait irruption dans le champ politique et il a fini par conforter tout le monde que lui-même avait des motivations politiques. Aujourd’hui, il a renoncé à sa candidature parce qu’il n’a pas eu le nombre de parrainages requis ».

RÉPONDRE

Mettre en ligne votre commentaire
Entrer votre nom s'il vous plait