Mansour Faye: le nouveau Karim Wade !

C’est à croire que le Président de la République ne retient rien de son histoire personnel relativement très récent. En effet, il n’y a guère longtemps, Macky Sall était le principal pourfendeur du régime des Wade et de leur projet de dévolution monarchique du pouvoir.

Ayant été l’arme ou la marionnette des Wade dans leur combat contre Idrissa Seck, il s’est rebellé quand il a compris que le vieux n’avait qu’une seule intention : léguer le pouvoir à son fils. Et il a eu raison de le faire, car le peuple, de façon souveraine, lui confiera sa destinée pour 7 ans puis pour 5 ans.

Si Wade a été perdu par sa volonté insensée d’imposer à tout prix son fils aux Sénégalais, peu de gens ne le croyaient pas capables d’une telle absurdité après ce qu’il a vécu en tant qu’opposant. Et quand Idrissa Seck à évoquer cette question pour la première fois, personne ne le prenait au sérieux. Mais quand ce qui était une rumeur devenait de plus en plus évident, les Sénégalais on dit stop.

Il a englouti le budget de l’État à lui seul

Même si Macky Sall n’en est pas encore à ce stade, il doit comprendre que l’omniprésence de sa famille et celle de son épouse dans les affaires de l’Etat indispose de plus en plus nos compatriotes. Et la répartition des services de l’Etat du dernier gouvernement indique une chose : le frère de la première dame, Mansour Faye, ministre du Développement Communautaire, de l’Equité Sociale et Territoriale, dont le département a presque engloutit le budget national est le nouvel homme fort de la République.

La boulimie de Karim Wade d’hier est aujourd’hui incarnée par Mansour Faye. Et la rancœur développée par les Sénégalais contre les Wade est en train de prendre forme contre les Faye-Sall qui n’ont, non seulement infesté le sommet de l’Etat, mais aussi les collectivités locales et le secteur économique.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, à bon entendeur salut !

ReseauNews