Marché champ de course : Bamba Fall envoie des nervis chez les commerçants

Le maire de la Médina, Bamba Fall en bisbilles avec le maire de la ville de Dakar, Soham Wardini veut saboter l’installation des commerçants de Sandaga au niveau du Champ de courses dans le site de recasement. Ceci fait suite aux menaces proférées avant-hier à leur encontre.

En effet, l’ex édile de la ville de Dakar, Khalifa Sall avait pris des mesures en 2014, pour recaser les commerçants de Sandaga. Il avait loué des sites : l’un vers Ponty, et l’autre vers le garage de Lat Dior. Mais, l’Etat du Sénégal avait pris l’engagement de les reloger au champ de course en attendant la démolition et la reconstruction du marché Sandaga.

Donc c’est évident que les commerçants recasés vont continuer à payer taxes et patentes. Or, cet argent  directement versé dans les caisses de la ville de Dakar, est la pomme de discorde avec Bamba fall, qui argue que les recettes dudit marché reviennent à la commune de la Médina puisque le site de recasement se trouve dans sa commune.

Dans ce bras de fer avec le maire de la ville de Dakar Soham Wardini, Bamba Fall  cause d’énormes difficultés aux pauvres commerçants. Ce jeudi 09 janvier, entre 10h et 11h, le premier magistrat de la commune de Médina aurait envoyé des nervis  au Champ de course pour les brutaliser.

C’est ainsi que le responsable du marché nommé Sam Wagne Niang a interpellé le sous-préfet de Dakar plateau. M. Djiby Diallo n’a pas tardé à rappliquer sur les lieux avec les éléments de la police pour empêcher le pire de se produire.

Articles Similaires

Néanmoins, le responsable du marché de champ de course accusé le maire Bamba Fall de trouble à l’ordre public. Aussi, Sam Wagne Niang tient responsable le maire de la Médina de tout ce qui pourrai arriver au niveau du marché.

D’après le sous-préfet, le marché du champ de course n’appartient pas à la commune de la Médina. Mais, a précisé M. Diallo, « C’est un titre foncier de l’Etat. Et, c’est ce dernier qui a pris la décision d’y caser les commerçants du marché de Sandaga »

rès remonté, le sous-préfet de Dakar met en garde le maire de la Médina. D’ailleurs, Djiby Diallo a demandé au commissaire de Médina de prendre ses responsabilités en cas de troubles à l’ordre public et de procéder à des interpellations, au besoin.

Senenews