Mary Teuw Niane : « Je suis inquiet ! »

C’est sur sa page Facebook que l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur a étalé ses inquiétudes. Mary Teuw Niane s’interroge sur certaines prises de position.

Les inquiétudes

« De plus en plus, spontanément, nos compatriotes instruits émettent des opinions sur toute chose politique, économique, sociale, scientifique, technique, culturelle, sans s’informer, sans se documenter », déclare l’ancien ministre.

Le constat

« L’esprit critique aussi semble de plus en plus s’éloigner de nos terres », se désole-t-il. Pour lui, « toutes sortes de tabous sont installés dans les esprits, des murs infranchissables construits, l’esprit embastillé n’a plus la liberté de s’aventurer dans les méandres de la politique, de la société, des religions, des cultures, de la science, de la technique ! ».

Les causes

Après le constat, Mary Teuw Niane s’interroge sur les causes de cette situation. « Est-ce la formation qui est déficiente ? Est-ce la paresse intellectuelle qui infeste les esprits, à moins que ce ne soit l’argent qui bride le bon sens et asservit la volonté de comprendre innée chez chaque être humain ? Est-ce tout simplement la peur d’aller à contre courant ? » s’est-il interrogé.

La dignité de l’esprit

Le responsable de l’Apr et ancien recteur de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis estime pour finir que « dans tous les cas, la dignité de l’esprit humain est bafouée ! »