Me Clédor Ly: “Nous n’avons plus confiance en aucune de nos institutions”

Les avocats de Khalifa Sall sont déçus après la levée de l’immunité parlementaire de leur client.

Les conseils du maire de Dakar disent ne plus avoir confiance aux trois pouvoirs que sont l’exécutif, le législatif et le judiciaire.

“Nous avons été simplement déçus. Parce qu’il fallait y mettre la forme pour la levée de son immunité parlementaire. C’était de mettre fin à la détention arbitraire de Khalifa Sall. Nous savons qu’on ne peut rien attendre de nos instructions que sont le pouvoir exécutif, le législatif ou le pouvoir judiciaire. J’ai honte pour nos institutions car ces trois pouvoirs sont manipulés à leur guise. Donc Khalifa est obligé de s’appuyer sur ses recours. Ce qui est dommage. En tout cas, moi personnellement, je n’ai plus confiance en aucune de nos institutions. Nous allons internationaliser notre combat”, martèle Me Clédor Ly, l’un des avocats de Khalifa Sall, sur les ondes de la RFM.