La maman de la petite fille violée et étranglée, à Mbao Peulhga est toujours inconsolable. Elle n’ arrive pas vraiment à réaliser le crime horrible. « Pourquoi s’en est-il pris à mon enfant », dit-elle avec détresse.

Interrogée par nos confrères de L’As, la mère de Mariétou Doumbya se prononce  avec tristesse. »Je le laisse entre les mains d’Allah, le juge suprême« , parlant du meurtrier.

« On a beaucoup cherché ma fille avec l’aide de tous les voisins mais on a pas eu d’échos favorables », a-t-elle affirmé.

« Le dimanche matin, je sentais qu’il était arrivé quelque chose  à mon enfant. Je me trouvais devant la maison et je tremblais de tous mes membres. Il a fallu qu’on me retienne  pour que je reste debout », déclare t-elle. « Et on m’a dit qu’on l’a tuée et mise dans un sac. Je ne l’ai pas vu jusqu’ à présent ».

senego