Moustapha Guirassy dénonce le décret de révocation de Khalifa Ababacar Sall. Le leader du Parti sénégalais unis pour le développement qualifie la révocation de Khalifa Sall d’indigne.

Pour l’ancien ministre sous Abdoulaye Wade, il n’y a aucune urgence qui justifie la prise du décret de révocation de Khalifa Sall de ses fonctions de maire de Dakar. C’est un coup qui a été porté à notre démocratie.

“C’est l’acte qui signe définitivement le crime. La révocation de Khalifa Sall de sa fonction de maire de Dakar est d’une indignité sans nom. C’est une balafre portée au visage de la démocratie. Aucun Sénégalais de bonne foi ne voit l’urgence de ce décret présidentiel de révocation. Je n’en vois aucunement l’urgence. Au contraire, le contexte actuel impose au gouvernement d’observer scrupuleusement les valeurs sénégalaises de paix, de tempérance et de juste-milieu”, a dit Moustapha Guirassy dans les colonnes de l’Observateur.

METRODAKAR