Naples : Tout savoir sur Kalidou Koulibaly

4ème de la Coupe du Monde U20 avec les bluets en 2011 (Nom de l’équipe des U20 de la France), Kalidou Koulibaly avait toutes les chances d’évoluer en équipe de France, mais il optera finalement pour les Lions de la Teranga du Sénégal en Aout 2015. De Metz FC en passant par Genk en Belgique pour atterrir au SSC Napoli en Serie A Italienne, le colosse Sénégalais a fait du chemin et mérite toutes les sollicitudes dont il fait l’objet actuellement. Du Real Madrid, au FC Barcelone en passant par Manchester United ou le Paris Saint Germain, tous sont tombé sous le charme du défenseur de 1,87 m. Son talent est aussi recherché que les jeux de casino en ligne. Son talent n’est plus à prouver. Sa carrière a pris une tournure lorsque le Football Club de Metz est relégué en division inférieure, en National plus précisément. Dans l’obligation de se trouver un autre club car ne voulant pas jouer en National, Kalidou signe en championnat Belge en 2012 du côté de KRC Genk. C’est de là qu’il signera deux plus tard en Italie. Mais comment est-il arrivé au sommet ? Retour sur la carrière de Kalidou Koulibaly, le Sénégalais du SSC Napoli aujourd’hui âgé de 27 ans.

De l’amateurisme au professionnalisme

Né le 20 juin 1991 en France, Kalidou s’est construit sa carrière lentement mais surement. Devenu aujourd’hui un défenseur central de talent et de grande renommée, il a commencé sa carrière à l’âge de 8 ans en 1999 au SRD Saint-Dié en France. Il y fera 5 ans avant de rejoindre le FC Metz pour parfaire sa formation. Son parcours junior sera un aller-retour entre le club de ses débuts et le FC Metz. En effet dès son arrivée dans le club qui évolue au Stade Saint Symphorien, le natif de Saint-Dié-Des-Vosges sera jugé moins bon par les dirigeants du club Lorrain. Il sera obligé de retourner à son club de début. Avec le SRD Saint-Dié, il fera deux belles saisons en CFA 2. Ses prestations seront assez suffisantes pour convaincre enfin les Grenats. Il finira par les rejoindre en 2009 avant de gagner une place au sein de l’effectif pro du club Messin en 2010.  Avec les Messins, il va remporter le premier trophée de sa carrière, la Coupe Gambardella face au FC Sochaux. Au cours de la même saison, il sera champion de la CFA 2 avec l’équipe B du club. Sa progression lui ouvrira les portes de l’équipe A. Il va débuter la saison avec le club en Ligue 2 dès la saison qui a suivi. A l’occasion de la 4ème journée, Kalidou va livrer sa première rencontre de Ligue 2. Il entrera au cours de la confrontation remportée contre Vannes. Vers la fin de la saison, trois jours après son premier but professionnel, il signera son premier contrat professionnel. Le 18 avril, il va parapher un contrat de 3 ans. C’est le grand début pour lui. De 2010 à 2012, il livrera 42 rencontres, ce qui lui ouvrira dans un premier temps les portes de l’équipe de France pour le tournoi de Toulon (un tournoi qui concerne les U21), puis du mondial U20 en 2011 et d’attirer l’attention des dirigeants du football Sénégalais. Suite à la relégation du club Lorrain, Kalidou rejoindra le KRC Genk. Il paraphe avec le club Belge un contrat de 4 ans. En 2013, il va remporter la coupe de Belgique avec son club avant de quitter en 2014.

Le grand saut

Avant la fin de son contrat en Belgique, Kalidou Koulibaly s’est forgé une vraie carapace. A l’image de sa carrière, il a connu une évolution en Belgique, ce qui a convaincu les dirigeants Napolitains de débourser 8 millions d’Euros pour s’attacher ses services. En mai 2014, il sera officiellement un joueur du club Italien. Grâce à sa polyvalence, il gagne très rapidement une place de titulaire. Au point défensivement, il est aussi d’un grand apport sur le plan offensif. Il est surtout très redoutable sur les coups de pied arrêtés grâce à son coup de tête. Dès sa première saison, il va remporter son premier trophée, la super coupe d’Italie sous ses nouvelles couleurs. Devenu aujourd’hui l’un des meilleurs défenseurs centraux au monde, Kalidou Koulibaly est désormais lié au SSC Napoli jusqu’en 2023.

Carrière en sélection

Pendant longtemps, Kalidou Koulibaly a rejeté le choix de jouer pour la sélection nationale Sénégalaise. Son premier appel remonte aux éliminatoires de Jeux Olympiques de Londres en 2012. Il rejette l’appel de Abdoulaye Sarr et rejoint l’équipe des Bluets pour le tournoi de Toulon, ce qui va lui permettre de jouer le mondial U20 avec la France. Finalement, il va décider de jouer pour son pays d’origine. Le 20 août 2015, il va livrer sa première rencontre avec les Lions de la Teranga contre la Namibie pour le compte des éliminatoires de la CAN 2017. Installé dans la défense Sénégalaise comme un roc, il compte aujourd’hui 31 capes.