Ngakaa Blindé libre, ses avocats réclament une indemnisation

Ngaka Blindé est libre ! La sentence est tombée, ce jeudi matin, 27 décembre. Le président de la deuxième chambre correctionnelle de Dakar, Maguette Diop est convaincu que le rappeur et son codétenu, Khadim Thiam n’ont rien fait. Il est les a renvoyés des fins de la poursuite sans peine ni dépens. C’est-à-dire, ils ont été totalement blanchis.

Partie civile dans cette affaire, l’Etat du Sénégal, qui réclamait 50 millions de francs CFA, a été débouté. Une décision très bien appréciée par les avocats de la défense. « C’est une décision qui honore la justice de notre pays et qui est conforme aux droits parce que nous avions plaidé ce dossier en droit », s’est réjoui Me Moustapha Dieng, l’un des avocats de la défense. Cependant, l’avocat estime que cette affaire n’a pas encore connu son épilogue parce que la défense va introduire une procédure d’indemnisation de son client qui a fait plus d’un an en prison avant d’être libéré. « Nous allons essayer de rechercher les voies et moyens d’indemniser ces jeunes qui ont été emprisonnés pendant 1 an et qui se voient, aujourd’hui, relaxés. Est-ce que c’est juste après tout ce parcours de vie, après toutes ces accusations qui ont été démontées par le tribunal que ces jeunes retournent chez eux comme si de rien était. Nous allons engager une bataille de procédure afin que leur droit soit respecté », a annoncé Me Moustapha Dieng.

emediasn

RÉPONDRE

Mettre en ligne votre commentaire
Entrer votre nom s'il vous plait