Accueil / Économie / Ousmane Sonko : Comment le dossier fiscal de Petro-Tim a disparu

Ousmane Sonko : Comment le dossier fiscal de Petro-Tim a disparu

Dans son livre intitulé « Pétrole et gaz du Sénégal : Chronique d’un pillage », le président de Pastef, Ousmane Sonko, se livre à des révélations sur la gestion des contrats pétroliers et miniers du Sénégal. L’ancien inspecteur principal radié des impôts, a sévèrement mis en cause le ministère des Finances notamment dans ce qu’il appelle la disparition du dossier fiscal de Petro-Tim.

« Les cessions de titres et droits miniers de Petro-Tim et Timis et probablement entre ce dernier et Kosmos sont sous le coup de la loi fiscale sénégalaise », écrit Ousmane Sonko dans les bonnes feuilles du livre publiées par le quotidien L’As. Un ouvrage dans lequel l’auteur rappelle à ce propos, avoir « adressé, le 12 avril 2015, une lettre ouverte au Dg des Impôts et Domaines (Dgid) lui demandant de réclamer à Petro-Tim et Aliou Sall l’argent des Sénégalais en régularisant leur situation fiscale ».

« Le dossier, fait-il constater, a été transféré illico-presto du Centre des services fiscaux de Ngor Almadies où il était domicilié jusqu’alors vers le très stratégique Centre de grandes entreprises. Là où il aurait mystérieusement disparu des tablettes de la gestion courante, certainement bien conservé dans les armoires « confidentielles » d’un de ces bureaux feutrés. De toute évidence, conclut l’auteur, la stratégie de la Dgid était d’étouffer l’affaire par le silence et le mépris ».

seneweb

Voir aussi

Ressources minières et gazières: « Toutes les conventions, tous les contrats, tous les accords, seront publiés » (premier ministre)

Le premier ministre sénégalais, Mahammed Dionne, a loué la mise en place par le président de …

Gestion du Gaz sénégalais: « Le président Macky Sall a préféré les intérêts de son ami de Houston plutôt que ceux de son pays » (Amadou Clédor Sène)

En 2004, le président sénégalais de l’époque, Me Abdoulaye Wade, attribuait une autorisation d’exploitation d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *