Ousmane Sonko fera désormais la sourde oreille face aux attaques des sujets de Macky Sall. Le leader de “Pastef, les patriotes“, son seul interlocuteur c’est le candidat Macky Sall. D’ailleurs Ousmane Sonko promet de le battre et de le bouter hors du palais.

En Casamance où il est actuellement en tournée politique, Ousmane Sonko dénonce également l’utilisation des administrations de l’État pour mettre la peu dans le camp des populations sénégalaises.

“Macky Sall doit dire à ses sujets que je ne suis pas leur égal. Certains d’entre eux peuvent être mon père, d’autres mon grand frère. Mais, ils doivent savoir que je ne suis pas leur égal, car je les ai dépassé de très loin. D’ailleurs, je ne leur adresserai plus la parole. Mon égal dans ce combat (Présidentielle), c’est Macky Sall. Je le battrais le 24 février 2019 avant de le bouter hors du palais de la République. À Macky Sall qui a envoyé à la citadelle du silence Khalifa Sall et Karim Wade, je lui dis également que ni l’intimidation, ni la pression ne me fera reculer dans ma volonté de conquérir le pouvoir. II ne cesse d’utiliser la Justice, l’administration, les Renseignements généraux, avant de mettre en place des milices privées pour apeurer les Sénégalais”, a dit Ousmane Sonko.

METRODAKAR