Paris – Dakar: Rixe et tohu bohu à bord de l’avion

Le retard du Vol HC 0404 de la compagnie Air Sénégal en partance pour Dakar et la grosse pagaille qui s’en suit, annonçait Confidentiel Afrique. En plus de la galère des passagers qui n’ont pas fini de ronger leurs freins, voilà que le manitou français, ami des autorités sénégalaises, Philippe BOHN, à défaut de carburer à bord d’un des appareils de la compagnie d’Air Sénégal, vient de s’attacher les services en leasing d’un appareil battant pavillon portugais pour transporter les passagers du Vol HC0404.

Lassés d’attendre dans le hall de l’aéroport Roissy Charles DeGaulle, sans aucune information, voilà que les passagers ont été contraints d’embarquer dans un appareil immatriculé au Portugal. Incapable de faire décoller l’appareil Air Sénégal, Philippe BONH fait voyager ces centaines de passagers à la grande sauvette à bord d’un appareil portugais. Aucune information n’a été livrée jusqu’à minuit, heure de Paris, aux passagers sur l’heure du décollage du Vol Paris-Dakar. Après un premier report, l’appareil n’a pas toujours décollé.

A lire aussi:  Incendie à la Zone de Captage: comment Anne Marie, Aicha et Ousmane ont péri dans les flammes (03 Photos)

Excédés, certains passagers ont exigé des explications aux membres de l’équipage. Rixe et tohu bohu rythment les minutes  » épouvantables » de ces centaines de passagers désabusés et qui n’en peuvent plus. Comme du bétail parqué, les passagers ont reçu 15 euros chacun pour se restaurer. Quel enfer ? Confidentiel Afrique suit cette affaire de très près et reviendra plus en détails au cours de la nuit rapporte ConfidentielAfrique.

IGFM