LE PETIT SÉNÉGALAIS

Pédophilie et détournement de mineur!

La pédophilie et le détournement de mineur  constituent actuellement au Sénégal des phénomènes en propension. Ils ont attiré l’attention du petit juriste qui est allé s’enquérir des dispositions légales qui nimbent ces-dits phénomènes.

Le délit de pédophilie est prévu et puni par les dispositions de l’Article 320 bis qui disposent que «tout geste, attouchement, caresse, manipulation pornographique, utilisation d’images ou de sons, par un procédé technique quelconque, à des fins sexuelles sur un enfant de moins de 16 ans, de l’un ou l’autre sexe, constitue l’acte pédophile puni d’un emprisonnement de 5 à 10 ans. Si le délit a été commis par un ascendant ou une personne ayant autorité sur le mineur, le maximum de la peine sera toujours prononcé. A noter que la tentative est également punie comme délit consommé.»

Les dispositions de l’article 348 du Code pénal qui punissent le délit de détournement de mineurs disposent: «celui qui, sans fraude ni violence, aura enlevé ou détourné ou tenté d’enlever ou de détourner un mineur de 18 ans, sera puni d’un emprisonnement de 2 à 5 ans et d’une amende de 20.000 à 200.000 francs.»

Sen petit juriste!

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Désactivez s'il vous plaît votre bloqueur de publicité pour consulter cet article

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité