Plusieurs charlatans, alpagués par la DIC : Ils maraboutaient leurs victimes avant de les déposséder de leurs biens

Ouf de soulagement pour les innombrables victimes de cette bande de personnes dotées de pouvoirs mystiques! En effet, dakarposte a appris de ses canaux de renseignements que les perspicaces limiers de la Division des Criminelles (DIC) ont, sans tambour ni trompette, mis aux arrêts un redoutable gang. 

En attendant d’y revenir avec une ébauche de détails, il nous revient qu’ils ont comme dénominateur commun d’être des ressortissants de la communauté rurale de Ndiamacouta, qui, pour ceux qui l’ignorent, est une ancienne communauté rurale du Sénégal située en Casamance, au sud du pays. 

Le modus opérandi de ce gang de charlatans consistait à faire le pied de grue devant les banques, entre autres emplacements fréquentés notamment les devantures de bureaux de changes qui pullulent un peu partout ces derniers temps. Faisant semblant de se perdre ou de demander après une personne perdue de vue,  la bande d’aigrefins faisait tout pour serrer la main à leur interlocuteur. Et, hop le tour est joué!  Du coup, ils  réussissaient à envouter la personne rencontrée avant de la déposséder de tout (argent, téléphone, etc…) . Aussitôt, ils s’évaporent dans la nature. Et, c’est après forfait, c’est à dire quelques minutes après que la victime retrouve ses esprits. Mais, c’était trop tard! 

Les plaintes s’étant amoncelées devant les limiers de la police, particulièrement de la DIC, une enquête sera vite ouverte. Et, comme toute chose a une fin, plusieurs membres de ce gang de charlatans sont tombés dans la nasse des redoutés mais redoutables enquêteurs de la DIC. 

Et, jusqu’au moment où ses lignes sont écrites les victimes défilent à la DIC sur la rue Carde en centre-ville de Dakar.