Me Abdoulaye Wade à Samuel Sarr et cie: « Je ne

Me Abdoulaye Wade à Samuel Sarr et cie: « Je ne parraine aucune candidature autre que celle du PDS »

Enfin, Wade Brise le silence. Après la chronique défrayée par la dernière sortie de Samuel Sarr annonçant sa candidature pour la prochaine présidentielle sous la bannière du Pds, l’ex Chef de l’Etat est sorti de sa réserve.

A travers un communiqué qui nous est parvenu, Wade a asséné ses vérités réagissant par la même occasion à cette actualité.

« Il me revient que certains de mes anciens compagnons ont décidé de présenter leur candidature à la présidence de la République. C’est leur droit. Cependant, je voudrais faire savoir que je ne parraine aucune candidature autre que celle du Parti démocratique sénégalais, parti dont je suis la personne morale ». Par conséquent, poursuite le document signé le porte parole du Pds Babacar Gaye rapportant les propos du Pape du SOpi: « je ne donne ma bénédiction à un quelconque autre candidat qui se réclamerait de ma pensée et dont l’objectif réel serait, en vérité, disperser ma famille politique et vendanger l’héritage de mon parcours qui est, pour l’instant, entre des mains qui ont ma confiance.

Famille libérale : Me Wade déshérite Samuel Sarr et Cie
En sa qualité de porte-parole du secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais, Babacar Gaye a posté, ce dimanche, sur sa page Facebook, le communiqué que voici attribué à Me Abdoulaye Wade.

Ce dernier, pour que nul n’en ignore, désavoue tous les ex-barons du régime déchu qui, en se présentant à la prochaine présidentielle, se proposent de regrouper la famille libérale. Une allusion claire à l’endroit de la bande à Samuel Sarr…

COMMUNIQUE

Il me revient que certains de mes anciens compagnons ont décidé de présenter leur candidature à la présidence de la République. C’est leur droit.

Cependant, je voudrais faire savoir que je ne parraine aucune candidature autre que celle du Parti démocratique sénégalais, parti dont je suis la personne morale

Par conséquent, je ne donne ma bénédiction à un quelconque autre candidat, qui se réclamerait de ma pensée et dont l’objectif réel serait, en vérité, de disperser ma famille politique et de vendanger l’héritage de mon parcours qui est, pour l’instant, entre des mains qui ont ma confiance.

Fait à Dakar, le 15 avril 2018

Babacar Gaye, porte-parole du Parti démocratique sénégalais

Facebook Comments
PARTAGER

Laisser une réponse

S'il vous plait, saisissez votre commentaire
S'il vous plait, saisissez votre nom ici