C’est possible ou non, mais le débat sur le troisième mandat du président Macky Sall est posé sur la place publique. Invité de l’émission Jury Du Dimanche sur iradio, Abdoulaye Wilane dit se référer à la parole du président de la République.

« La constitution est claire »

» J’attends les gens en parler. Par moments, cela me fait rire. Par moments, cela me rend inquiet » a déclaré le porte-parole du Ps sur le débat du troisième mandat. D’avis que « la constitution est claire », il rappelle que « nous avons battu campagne pour l’adoption de la nouvelle constitution par référendum. Une constitution qui est assez claire sur la limitation des mandats présidentiels et les principes qui doivent nous gouverner ».

La parole du chef de l’Etat

Abdoulaye Wilane a tenu à préciser  que « le président de la République, clef de voûte des institutions, actuellement chef d’Etat en exercice, s’est largement et plusieurs fois prononcé là-dessus. Et pour moi, la parole d’un chef d’Etat a une valeur ».

Réélu il y a un an

Par ailleurs, le maire de la commune de Kaffrine trouve que ce débat n’a pas sa raison d’être parce que selon lui,  » il y a juste un an qu’il a été réélu. Je ne vois pas, pourquoi il devrait y avoir doute ou de questionnement sur ce sujet ».