La partie civile avait confié aux confrères de Dakaractu que la famille de Dieyna Baldé par le biais de leurs avocats, avait fait une tentative de règlement à l’amiable. Pour Me Cledor il n’y a jamais eu d’accord.

 

« Cela n’a jamais eu lieu, par contre il y a une volonté d’apaisement dans l’intérêt de l’enfant. Et une demande ne vient que d’une personne en situation de faiblesse « , déclare la robe noire.

Sans citer de nom, l’avocat de considérer qu’une demande de ce genre ne peut venir que d’une personne se trouvant dans une mauvaise posture, ce qui n’est pas le cas de sa cliente.

Mieux, pour lui  » en terme juridique, en situation de vulnérabilité qui a toujours la propension à un apaisement ».

Au micro d’Igfm, Me Clédor de confier qu’aujourd’hui, tout ce qui intéresse DIEYNABA c’est de retrouver sa dignité pas autre chose.

« La proposition d’apaisement  serait dans le sens de lui (Dieynaba Baldé) faire retrouver la dignité et celle de l’enfant qu’elle porte,mais  elle n’est pas intéressée. Pourquoi……..  on ne donnerait pas cet enfant une mère et un père » poursuit-il.

igfm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here