Le scandale sexuel à Dakar sacré cœur est au centre de tous les débats, tellement les témoignages des victimes heurtent la sensibilités. C’est le cas de se présumée victime, El hadji Mademba Guindo, (17 ans), élève en classe de seconde, domicilié dans la banlieue Dakaroise. Face aux enquêteurs et en présence de son père, M Guindo, le cœur meurtri s’est lâché: “je connais Olivier Brice Sylvain qui est notre préparateur physique, chargé de la performance.”

A la question de savoir s’il a été au moins une fois abusé sexuellement par Silvain? Guindo s’est voulu catégorique: “Oui! Et c’était un samedi. l’équipe s’apprêtait a une séance d’entrainement. Sylvain m’a invité à me rendre à l’infirmerie du club pour une séance de massage. Ce que j’ai accepté. Sur les lieux, il m’a demandé doter ma culotte. Après quoi, il s’est mis à me masser les adducteurs, ensuite j’ai remarqué qu’il s’était mis a me caresser le sexe.

j’ai sursauté et lui ai demandé ce qu’il faisait. Il a répondu que ce type de massage concours à accroire les performances. je l’ai cru et alors je l’ai laissé faire. Il a continué a me masser le sexe jusqu’à éjaculation. Lorsque je me suis levé, il a tenté de me retenir, mais j’ai refusé et je suis de l’infirmerie.