Séjour à Abu Dhabi et Maroc : Dans les secrets de la formation de l’équipe de Macky

Depuis la proclamation des résultats de la Présidentielle du 24 février 2019, l’atmosphère politique est polluée par les agitations de responsables de l’Alliance pour la République (Apr) et des alliés de Benno bokk yakaar (Bby) qui occupent l’espace médiatique pour se mettre en valeur. Un exercice bien calculé à quelques semaines de la formation du prochain Gouvernement et des changements annoncés. Le Président Sall ne subit pas cette pression. Loin de Dakar, il finalise son projet. «L’Observateur» révèle les secrets des choix du Président.

Autour du Président Macky Sall, on ne joue pas sur les mêmes tempos. Les violons ne s’accordent pas sur le… chant de guerre. Des notes dissonantes creusent l’écart entre les aspirations de responsables obnubilés par une conservation de poste ou par une promotion politique et l’obsession d’un chef d’Etat à mériter davantage la confiance de son peuple. Depuis la proclamation des résultats, les déclarations des membres de Benno bokk yakaar (Bby) se multiplient. Sous forme de clin d’œil ou dans la volonté d’exercer une pression sur le Président. Dans tous les cas, c’est peine perdue. Macky Sall reste insensible à tout cela. Mieux, pour la formation de sa prochaine équipe qui explique l’agitation des responsables de son camp, le Président Sall a déjà fait son casting. Les choses sont très claires dans sa tête, car les profils sont dégagés. Son invitation, par le Prince héritier des Emirats Arabes Unis aux Jeux olympiques spéciaux de Abu Dhabi, a été mise à profit par le chef de l’Etat pour esquisser l’ossature du premier Gouvernement de son second mandat. Un Gouvernement qui sera bâti autour du triptyque : «Compétence-Efficacité-Accélération.»

Entre les audiences avec des hommes d’affaires émirati, le Président Macky Sall s’enferme dans sa suite présidentielle de l’hôtel Emirates Palace qui s’ouvre sur laWest Corniche Road de Abu Dhabi, pour faire la sélection. Cette fois-ci, les critères politiques n’influent pas sur ses choix. Le chef de l’Etat compose une équipe homogène d’hommes et de femmes capables de relever les défis auxquels il fait face.

A lire aussi:  Scandale : Le ministre Oumar Guèye accusé d’avoir reçu environ 6 482 463 FCfa en pots-de-vin

D’après les confidences recueillies de personnalités très proches du Président, la priorité est accordée à ceux qui sont à même de booster les réformes. L’option de Macky Sall, souffle-t-on, est de s’entourer de personnes avec qui il partage les valeurs de travail, de sacrifice pour le Sénégal et qui se donnent pour atteindre les objectifs fixés. Ces objectifs se résument au renforcement du capital humain avec la volonté d’offrir 1 million d’emplois aux jeunes, de réaliser au moins 100 000 logements sociaux pour les couches moyennes… Et pour y arriver, la voie de l’industrialisation est privilégiée avec la promotion des Petites et moyennes industries (Pmi), de même que la promotion du concept «Entreprise-Formation». D’après certains de ses plus proches collaborateurs, Macky Sall fait toujours valoir son ouverture dans toutes les initiatives qu’il prend. Même s’il prend en compte toutes les opinions qui lui viennent, ses décisions sont le plus souvent marquées du sceau de la logique.

Le Président quitte Abu Dhabi aujourd’hui pour le Maroc

Après que son opinion est faite sur le schéma à mettre en œuvre pour réussir son pari, le chef de l’Etat poursuivra l’achèvement du plan à partir d’aujourd’hui, mais loin des Emirats Arabes Unis. Sauf cas de force majeure, Macky Sall devrait quitter Abu Dhabi, aujourd’hui, pour rallier le Maroc. Annoncé à Marakech, il y sera seul, peut-être accompagné de son épouse, pour un séjour d’environ une semaine. D’ailleurs, les quelques collaborateurs qui l’avaient accompagné à Abu Dhabi, vont retourner à Dakar ce soir. De cette ville touristique du Maroc où Macky Sall a l’habitude de séjourner pour ses vacances, il prendra les derniers avis de ses confidents, fera les dernières consultations à distance avant de boucler son équipe. Ses derniers jours en terre chérifienne seront consacrés au repos absolu, à la récupération avant le retour pour la suite de la préparation de la cérémonie de prestation de serment du 2 avril. Un événement que coordonne le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne rentré de Paris lundi soir.

igfm