«Sénégal, premier pays français» : Quand le lapsus colonise le discours de Amadou Bâ

Hier, au lancement de l’initiative « Choose Africa », le ministre de l’Economie, des finances et du plan, Amadou Bâ, rapporte L’AS, a fait un lapsus qui en dit long sur les relations entre le Sénégal et l’ex-puissance coloniale.

Remerciant la France pour l’exécution de projets stratégiques, comme le TER, Amadou Bâ a soutenu : «Le Sénégal demeure le tout premier pays français…»

Comme s’il avalisait l’idée selon laquelle l’impérialisme est plus que jamais une réalité en Afrique noire.

Mais, s’est-il empressé rectifier : «Le Sénégal demeure le tout premier pays à bénéficier d’un appui direct du Trésor français.» Si d’aucuns ont ri sous cape, d’autres ont chuchoté que c’est la triste réalité.