Le ministre porte-parole du gouvernement juge que l’ancien Premier ministre du Sénégal Abdoul Mbaye, son grand frère cherche à se construire une stature d’opposant. Mais pour le responsable politique de l’Alliance pour la République, cela ne saurait être une raison pour imputer les raisons de ses déboires judiciaires au président Macky Sall.

“Notre grand frère Abdoul Mbaye apprend à être opposant. C’est vrai que c’est un statut nouveau chez lui et il cherche ses marques dans l’approximation. Ce qui est vraiment regrettable pour quelqu’un qui a été l’un des plus procès collaborateurs du président Macky Sall. Il ne faut pas que monsieur Abdoul Mbaye transpose ses problèmes privés sur la sphère publique. Cette confusion est vraiment regrettable et ne saurait, en aucune manière, faire pencher la balance de la justice”, a dit Seydou Guèye dans les colonnes de Le Quotidien.

Pour Seydou Guèye, dans une affaire judiciaire, c’est le juge qui rend la justice en se fiant seulement à son intime conviction. D’ailleurs, il rappelle que les faits qui sont incriminés dans l’affaire d’Abdoul Mbaye relèvent totalement du domaine privé.

“Non, le juge fait parler son intime conviction, prétendre le contraire serait une insulte contre sa personne. Ce n’est pas l’intime conviction du président Macky Sall ou encore du gouvernement qui font les décisions de justice. Il lui faut tout simplement, dans cette affaire strictement privée, convaincre la justice que les faits qui lui sont reprochés ne lui sont pas imputables”, souligne Seydou Guèye.

METRODAKAR