Autoroute à péage : Les nouvelles mesures drastiques de « Eiffage »

1058

L’entreprise française « Eiffage » concessionnaire de l’autoroute à péage a décidé d’appliquer à partir du 1ᵉʳ Mars 2018, l’arrêté 21918 du 13 décembre 2017 régissant le domaine autoroutier.

Entre autre mesure, « les voies automatiques RAPIDO sont exclusivement dédiées aux porteurs de cartes RAPIDO ayant un crédit suffisant ». Tout usager qui tentera d’utiliser les voies RAPIDO sans badge ou sans crédit suffisant se verra appliqué un tarif unique de 5 000 Fcfa, avertit Eiffage. En outre, « le rechargement en voies manuelles ne pourra se faire que pour un montant minimum de 5 000 Fcfa et multiple de 5 000 Fcfa ».

Pour ce qui s’agit du remorquage. Il sera désormais interdit « le remorquage des véhicules avec une corde, une chaîne ou une barre de fer ». Pour finir avec cet arrêté, Eiffage annonce que « pour toute surcharge à l’essieu supérieure à 11,5 tonnes, un sur péage de 100 000 Fcfa par tonne par essieu sera perçu du contrevenant ».
Des mesures drastiques qui ne vont pas faire sourire tous les conducteurs, mais prises par « Eiffage » « afin de réduire les files d’attente devant les guichets mais aussi mettre plus d’ordre sur l’autoroute ».

dakaractu

PARTAGER

Laisser une réponse

S'il vous plait, saisissez votre commentaire
S'il vous plait, saisissez votre nom ici