Mamelles : Le collectif des expropriés réclame ses 2 milliards à Macky Sall

3

La volonté du président Macky Sall de réaliser le projet de construction d’une usine de dessalement d’eau de mer dans la zone des Mamelles n’aura pas fait que des heureux. Les propriétaires de terrains de la zone ciblée, expropriés par l’Etat, sont dans le désarroi. Après une année à attendre d’être indemnisés, ceux-ci dépossédés de leurs 29,5 hectares de terrain, se sont constitués en collectif pour tirer la sonnette d’alarme, afin que l’autorité suprême ordonne le payement de leurs indemnités.

‘’En initiant ce projet, l’Etat du Sénégal nourrissait l’ambition de bien étancher la soif des Dakarois qui souffrent d’un déficit criard en eau potable. Mais, des propriétaires de parcelles situées dans cette zone ciblée, aux Mamelles, sont depuis, dans le désarroi. Nous pensons qu’en cherchant à étancher la soif d’une partie des Sénégalais, les autorités sont en train d’en affamer d’autres qui, aujourd’hui, ne savent plus à quel saint se vouer’’, a indiqué le collectif.

Dans ce lot de propriétaires expropriés, apparaissent ceux du Tf N°5586/Nga d’une superficie de 15,7 ha, promoteurs d’un programme de 8 immeubles R+8 et de 11 villas pour un coût de 12 milliards. A ce jour, près d’un milliard de francs a été engagé comme dépense, ont-ils confié à Seneweb. Au cours des échanges, ledit collectif a relevé que ‘’ce blocage de leur programme de construction de 205 logements est né de la volonté présidentielle de réaliser une usine de dessalement d’eau de mer d’une capacité de 50 000 m3/jour extensible à 100 000 m3 /jour’’.

En entrepreneurs préférant garder l’anonymat, ils se retrouvent dos au mur et lancent une alerte. ‘’Nous estimons à près de 2 milliards ce que l’Etat nous doit. Aujourd’hui, nous ne comprenons pas pourquoi ce long temps d’attente. Nous les membres du collectif des propriétaires de ces terres situées aux Mamelles, avons fait les démarches nécessaires. Nous avions rencontré les représentants de l’Etat qui étaient nos interlocuteurs. A chaque fois, on nous demande d’attendre encore’’, regrettent-ils.

Las d’attendre leur dû, les propriétaires expropriés ont interpellé le président de la République. ‘’Aujourd’hui, nous invitons le président Macky Sall à réagir pour que ce problème soit réglé. Cela nous permettrait nous aussi d’aller faire autre chose. Nous sommes des entrepreneurs et des chefs de famille. Nous n’avons pas pu réaliser notre projet et aujourd’hui, nous sommes bloqués parce que nous ne pouvons pas en réaliser d’autres faute de moyens. Nous appelons donc le chef de l’Etat à notre secours. C’est un projet cher au président qui nous a expropriés. Lui-même avait fait comprendre que les financements étaient bouclés, maintenant nous attendons’’, lâche ledit collectif.

seneweb

PARTAGER

Laisser une réponse

S'il vous plait, saisissez votre commentaire
S'il vous plait, saisissez votre nom ici