Al-Khelaïfi recadre le Real Madrid et Tebas

Dans un entretien accordé au journal Marca, Nasser Al-Khelaïfi règle ses comptes avec le Real Madrid et le président de la Liga, Javier Tebas.

Le contrat signé jeudi entre le PSG et Jordan Brand a donné une bonne occasion à Nasser Al-Khelaïfi de prendre la parole. Et régler ses comptes. Dans le viseur du président du club de la capitale : le Real Madrid, qui aurait tenté d’approcher Neymar comme Kylian Mbappé, et avec Javier Tebas, le patron agité de la Liga. Et si le boss parisien se contente de mettre en garde la Maison Blanche, il est beaucoup moins aimable avec le président de la ligue espagnole, qui n’hésite jamais à flinguer le Paris Saint-Germain et son modèle économique.

Un Javier Tebas qui, selon lui, n’est pas étranger à tout ce qui se dit et s’écrit concernant les ennuis supposés du PSG avec le fair-play financier imposé par l’UEFA. “Il y a des rumeurs qui viennent d’Espagne, notamment, et nous savons tous d’où elles viennent,lâche-t-il dans Marca. Ce que ces gens disent ne nous importe pas. Nous sommes calmes. Nous savons que nous avons bien fait les choses et que nous respectons les règles. Nous avons vendu des joueurs pour des montants record et nous nous concentrons sur nos affaires.”

Tebas ? “Qu’il s’occupe de ses affaires”

Ce qui n’est donc pas le cas du président de la Liga. “Je n’aime pas les gens qui ne sont pas honnêtes, ceux qui semblent être des amis, mais qui vous poignardent dans le dos, glisse le dirigeant qatarien. J’aime parler aux gens et leur dire les choses en face. (…) Je n’ai jamais parlé de Tebas dans son dos, mais lui, il le fait. La dernière fois que nous avons discuté, j’ai été clair avec lui. Il attaque tout le monde : la Juventus, l’Inter et le PSG. Qu’il s’occupe de ses affaires, de la Liga et des clubs espagnols, et laisse les autres travailler.”

Contre le Real Madrid, la charge est moins virulente. Mais Nasser Al-Khelaïfi souhaite tout de même que les dirigeants merengues comprennent bien son agacement de voir les noms de ses deux attaquants vedettes sans cesse liés aux triples champions d’Europe en titre. “C’est un peu frustrant, car ce n’est pas juste que d’autres clubs parlent avec nos joueurs, déplore-t-il. Nous n’aimons pas du tout ça et, à un moment, nous en avons parlé au Real Madrid.” Un club avec lequel il entretient par ailleurs “une bonne relation”.

“Ils disent qu’ils respectent le PSG, et j’espère que c’est vrai,poursuit le patron des Rouge et Bleu. Nous avons une bonne relation avec le Real Madrid et son président Florentino Perez. Je pense qu’il est important pour tout le monde que nous n’agissions pas en coulisses. S’il y a quelque chose, il est préférable d’en parler, que ce soit avec Florentino Perez ou quelqu’un d’autre, et qu’ensuite nous disions ce que nous aimons et ce que nous n’aimons pas. C’est ce que nous attendons de tous les clubs, pas seulement du Real Madrid.”

PARTAGER

Laisser une réponse

S'il vous plait, saisissez votre commentaire
S'il vous plait, saisissez votre nom ici