Coup de tonnerre l’Espagne vire son coach à 48 du mondial

Luis Rubiales a expliqué en conférence de presse le choix de se passer de Julen Lopetegui à 48 heures du premier match de la Roja en Coupe du monde face au Portugal. En cause, non pas son départ au Real Madrid mais bien l’absence de négociations avec la RFEF mise devant le fait accompli. “On ne peut pas faire les choses comme ça, en appelant 5 minutes avant une annonce. J’ai été obligé de prendre cette décision. (…) Je respecte beaucoup Lopetegui, c’est un top entraîneur, c’est une décision très difficile, mais encore une fois il y a la manière, ça va nous rendre plus fort j’en suis sûr”, a-t-il expliqué.

football.fr

Laisser une réponse

S'il vous plait, saisissez votre commentaire
S'il vous plait, saisissez votre nom ici