Manchester United : le nouveau show de José Mourinho…

Très attendu ce lundi en conférence de presse, José Mourinho a passé en revue l’actualité chaude de Manchester United. Et le Special One s’est une nouvelle fois attelé à calmer le jeu.

Ces derniers jours, l’actualité de Manchester United est plus que jamais bouillante. Sur le terrain, les Red Devils viennent d’enchaîner deux tristes revers contre la modeste équipe de Championship, Derby County (en Carabao Cup) et face à West Ham. En coulisse, José Mourinho, dont le futur à Old Trafford est depuis remis en question, doit également gérer deux dossiers chauds : le fantomatique Alexis Sanchez et Paul Pogba, joueur avec lequel il a froidement échangé à l’entraînement, devant les caméras de Skysports. Autant de dossiers brûlants qui attirent forcément les médias en masse lors des conférences de presse.

C’était le cas cet après-midi, à la veille de la réception des Espagnols de Valence en Ligue des Champions (2e journée). L’occasion pour Mourinho de nier toute scission entre lui et son vestiaire. « Après vingt ans de football, je suis toujours le même enfant que j’étais il y a vingt ans, je suis toujours aussi naïf. Mais je continue de croire qu’un joueur n’est pas malhonnête. Demandez aux gens qui avaient une bonne réputation quand ils étaient joueurs s’ils ont déjà joué des matches sans vouloir donner le meilleur d’eux-mêmes. Si l’un d’eux me dit : “j’ai été joueur et une fois je n’ai pas donné le meilleur de moi-même”, alors je changerai d’avis. Tant qu’une personne ne m’a pas dit : “j’ai été un joueur malhonnête”, je croirai toujours que les joueurs sont honnêtes ».

Mourinho ne craint pas pour son poste
Malgré tout, cela ne l’a pas empêché d’envoyer un petit tacle à quelques-uns de ses joueurs. « Parfois, ce que vous voyez ne correspond pas à ce que vous obtenez. Et je pense que certains joueurs s’en soucient plus que d’autres ». Une petite piqûre faite par le Special One qui n’a cependant pas souhaité nommer le ou les joueurs pointés du doigt. Enfin, concernant sa situation personnelle, là encore le Lusitanien a été pour le moins avare en réponses longues. « C’est privé, je ne vous répondrai pas », a-t-il commencé à indiqué lorsqu’un journaliste a voulu savoir s’il s’était entretenu avec le vice-président de MU Ed Woodward après la défaite face aux Hammers.

Ensuite, quand un autre de nos confrères anglais lui a demandé s’il se sentait menacé, Mourinho a répondu brièvement : « non, je ne pense pas ». Avant de conclure par une pirouette sur la question tant attendue sur le coup de fil que lui aurait passé Zinedine Zidane. « Demandez plutôt au journaliste (qui a écrit l’article en question) assis derrière vous ! » Lequel a rétorqué : « Oh oui il l’a fait ! » Qu’on se le dise, même acculé par les médias, José Mourinho sait plus que jamais manier l’exercice de la conférence de presse ! La suite au prochain épisode.