Top 3 des pays favoris pour la CAN 2019 !

Sadio-Mané-Célèbre-Gana-Gueye

Organisée pour la première fois en 1957 au Soudan, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) sera cette année à sa 32è édition au pays des pharaons. Pour une première fois dans son histoire, la CAN se disputera entre 24 sélections africaines, les plus en formes du moment. Si les uns sont des vieux briscards (habitués de la compétition), d’autres font leur réapparition au haut niveau après plusieurs années d’absence (Kenya, Bénin, par exemple). Toutes ces équipes pousser leurs supporters à faire des paris sportif en ligne durant cette compétition. De la même manière, des nations comme le Madagascar découvriront la compétition avec leurs dents de laits. Pour succéder au Cameroun, tenant du titre, la bataille s’annonce très âpre et les battants auront le dessus. Cinq pays font offices d’épouvantail. Il s’agit du Sénégal, de l’Égypte, du Maroc, du Nigeria et du Cameroun.

Le Sénégal, faire mieux que 2002 et obtenir le graal !

23è mondial au dernier classement FIFA, et première nation africaine, le Sénégal va honorer sa 15è participation à une phase finale de Coupe d’ Afrique des Nations. Entraînée depuis Mars 2015 par son ancien capitaine Aliou Cissé, l’équipe A du Sénégal est l’une des meilleures sélections du moment sur la continent. Dans un groupe relativement à sa portée, en compagnie des Fennecs de l’Algérie (comme l’édition dernière), du Kenya et de la Tanzanie, Sadio Mané et ses amis auront à cœur de faire mieux que leurs aînés (et surtout mieux que 2017). Ces derniers sont tombés les armes à la main en 2002 face au Cameroun en finale. L’un des atouts des Lions de la Teranga est l’effectif qu’ils ont. Des joueurs jeunes mais pétris d’expériences emmenés par le buteur des Reds de Liverpool, nommé notamment pour le titre de meilleur joueur de Premier League, Sadio Mané. Outre ce dernier, on a également d’autres éléments qui suscitent admiration à l’image de l’actuel meilleur buteur africain d’Europe évoluant avec le club turc Galatasaray, Mbaye Diaye (25 matchs, 28 buts, 2 passes décisives). Le Sénégal encaisse peu de but à cause de sa défense dirigée de main de maître par le napolitain Kalidou Koulibaly. Aliou Cissé a redonné un certain équilibre à l’équipe du Sénégal. Depuis 2016, le Sénégal a toujours maintenu son rang de première nation africaine sur l’échiquier mondial. Idrissa Gana Gueye, Édouard Mendy , Moussa Konate, Wague et compagnie bénéficient également de la maturité du mondialiste. Il faudra donc faire avec les Verts et Blancs pour cette CAN 2019.

L’Égypte,  Mastodonte africaine !

Sextuple vainqueur de la compétition (1957, 1959, 1986, 1998, 2006, 2008 et 2010), l’Égypte va honorer sa 23è apparition à une phase finale de CAN. 57è nation au dernier classement FIFA, le pays hôte de cette édition de la CAN (après le retrait de l’organisation en Janvier dernier au Cameroun) est l’un des favoris pour le sacre final. Après quelques années de sommeil, les Pharaons se sont réveillés ces trois dernières années et reviennent tout doucement au sommet de leur art. L’édition dernière remportée par le Cameroun 2-1 en finale était contre l’Égypte. Aujourd’hui, le nom qui résonne dans la tête de tout le monde quand on parle de l’Égypte est Mohamed Salah. Le double ballon d’or africain est l’espoir de tout un peuple. Logé dans le groupe A avec la RDCongo, de l’Ouganda et du Zimbabwe, les Rouges, Blancs et Noirs auront à coeur de faire mieux que 2017 et surtout de corriger leur affront du piteux mondial 2018 qu’ils ont réalisé sous l’ère Hector Cuper. L’autre atout est que les Égyptiens seront devant leur public, de quoi avoir encore une autre motivation. Wait and see.

Le Maroc, la passe de 3 pour Hervé Renard ?

Champion pour la seule fois de son histoire en 1976, le Maroc sera présent pour la 17è fois à une phase finale de CAN. 45è nation mondiale, au dernier classement FIFA, le Maroc est un sérieux prétendant au titre cette année. Hervé Renard le globe – strotter  français a bâti en trois ans une bonne équipe des Lions de l’Atlas qui ont participé à une CAN 2017, et au mondial 2018 où ils n’ont pas été ridicules. Bénéficiant des joueurs en bonne forme avec leur club employeur, allusions faites à Hakim Ziyech de l’Ajax Amsterdam (qualifié en demi-finale de ligue des champions après avoir éliminé le Real Madrid et la Juventus). Ce dernier est l’un des éléments importants du dispositif de l’ancien sélectionneur de la Zambie et de la Côte d’ivoire, pays avec lesquels il a été champion. Ayant hérité du groupe de la mort, le groupe D avec la Côte d’ivoire, l’Afrique du Sud et. Serait- ce la passe de trois pour le renard français ?