Un nouveau rebondissement dans l’affaire des munitions volées

L’enquête sur les munitions volées au camp militaire de Ouakam avance à grands pas. Macky Taal Ndiaye et Ameth Ndiaye, les deux convoyeurs des munitions volées, ont passé leur première nuit en prison.

Ils sont placés, hier, sous mandat de dépôt après leur face-à-face avec le Doyen des juges.

Selon le quotidien Libération, ils sont poursuivis pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, détention illégale d’armes en vue de la commission d’actes terroristes, détention illégale de munitions ou d’armes et complicité de détention d’armes.

seneweb