Les bras ont parlé dans l’hémicycle. Les députés avaient commencé à se bagarrer devant le président de l’Assemblée nationale Moustapha Niass.

Les députés de l’opposition avaient demandé à poser une question préalable. Ce que le président de l’Assemblée nationale avait refusé arguant qu’une seule question préalable pouvait avoir lieu sur un sujet.

L’opposition n’a pas entendu laisser passer cette décision du président Niass.

C’est ce qui a amené le président du Parlement Moustapha Niass à suspendre la séance pour 30 minutes et à convoquer le président du groupe parlementaire BBY et le président du groupe parlementaire de l’opposition ainsi que le représentant des non-inscrits à une petite réunion.

METRODAKAR