El hadji Diouf n’a pas pris en considération la sortie de Thione Seck qui fustigeait la fameuse phrase du joueur tenue lors d’un concert de Youssou Ndour au Cices: « Yay sén Baay ». Solon lui, Diouf ne devait pas dire ça, c’est pas respectueux. Et voilà, hier, il se répète… Yay sén Baay.