Moustapha Cissé, l’occasion du Gamou de Pire 2016 n’a pas manqué de rappelé plusieurs fondamentaux assez importants dans la marche d’un pays. Il n’a pas raté les politiciens qui sont comme possédés par le démon en se lançant des obsénités à tout bout de champ. D’ailleurs, il exhorte à l’Etat de ne plus autoriser les marches et les combats de lutte les jours de vendredi qui est un jour de paix, de recueillement.