Benoît Sambou n’a pas tardé à répondre Moustapha Diakhaté qui révélait qu’il il a été très meurtri par la nomination d’Angélique Manga, en tant que ministre à l’époque et qu’il avait même failli se suicider. Et c’est sur sa page Facebook que Benoît Sambou assène ses vérités face à ces déclarations.

« Éduqué dans le mensonge et la manipulation, ce sont là ses seules armes. En ce saint temps de carême, je préfère lui pardonner ses folles élucubrations. Je prie pour que Moustapha Diakhaté retrouve la raison et la lucidité. Un fils de Dieu ne pense jamais à se suicider. Ma vie appartient à Dieu », a-t-il déclaré.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here