Enquêteur dans l’affaire Ousmane Sonko – Adji Sarr, le Capitaine Oumar Touré était placé en arrêt de rigueur à la Légion de gendarmerie d’intervention (LGI) de Mbao depuis le 12 mars dernier, suite à sa lettre de démission de la Gendarmerie. Ce lundi 10 mai, il vient d’être libéré. Il est rentré chez lui donc, après 45 jours au gnouf.

Le Capitaine Oumar Touré est rentré chez lui. Placé en arrêt de rigueur à la Légion de gendarmerie d’intervention (LGI) de Mbao, il a été libéré ce lundi. Dans les tous prochains jour, c’est son avenir qui sera en jeu.

En effet, les autorités de la gendarmerie, tout comme le président Macky Sall, doivent désormais statuer sur son sort. Doit-il être rétrogradé ou radié ? Telles sont les deux situations qui s’offrent à lui. Et selon les premières informations, les cadres de la Gendarmerie vont recommander à Macky Sall de le radier.

Pour rappel, le Capitaine Touré, gendarme et enquêteur dans l’affaire Sonko – Adji Sarr, a décidé de quitter définitivement la maréchaussée, car, selon lui, «sa vie est en danger». Il l’avait fait savoir à travers une lettre publiée sur les réseaux sociaux, le lundi 8 mars dernier, déclarant que la Gendarmerie le soupçonnait d’être de connivence avec Sonko. Il ajouta qu’il était mis sur écoute et même suivi.

Partager.

Commenter