Waly Seck a retiré ses plaintes pour diffamations, mise en danger de la vie d’autrui, violences et voies de fait contre Oustaz Mactar Sarr et autres individus visés.

Ses avocats ont officialisé son désistement, ce lundi 12 juillet. Dans un communiqué parvenu à Senego, Waly Seck explique son désistement par des instructions de son guide religieux depuis Touba, aux interventions d’autres autorités religieuses, coutumières et politiques et en concertation avec ses conseillers.

Partager.

Commenter