Le président turc Recep Tayyip Erdogan, a réagi suite aux violences qui s’observent à Jérusalem depuis quelques jours. Connu pour son radicalisme à l’égard de l’Etat hébreux, il n’a pas hésité à traiter Israël d’État «terroriste cruel».

Ce samedi 8 mai 2021, à Ankara, capitale de la Turquie, le président Recep Tayyip Erdogan a prononcé un discours et évoqué les violences sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem qui ont fait plus de 200 blessés. «Israël, État terroriste cruel, attaque de manière sauvage et dénuée d’éthique les musulmans à Jérusalem qui n’ont d’autres soucis que de protéger leurs foyers et leur pays millénaire ainsi que leurs valeurs sacrées», déclare le président turc.

Il a également condamné les violences avec fermeté, appelant « tous les pays, en premier lieu les pays musulmans », à agir contre les attaques d’Israël envers les Palestiniens. Il a aussi invité le Conseil de sécurité de l’ONU à « arrêter cette persécution ».

Depuis des semaines, souligne Lorientlejour, les tensions sont vives à Jérusalem mais aussi en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël, où les Palestiniens ont manifesté contre les restrictions d’accès imposées par Israël à certains secteurs durant le Ramadan et la possible éviction des Palestiniens de Cheikh Jarrah. Hier, lors de la prière après la rupture du jeûne, des soldats israéliens ont lancé des grenades sur les palestiniens pour les disperser.

Partager.

Commenter