“Les femmes profitent du cas Adji Sarr pour dire halte aux injustice faites aux femmes”, dira-t-elle.

Répondant à la question  de journaliste, la nouvelle « souteneuse » de Adji Sarr, avoue qu’elle a vécu des violences et fait savoir presque toutes les femmes qui ont vécu. Se confiant ainsi, il fait allusion qu’elle a deux enfants qui ont été abandonné par leur papa. “J’ai deux enfants et que mon souhait était qu’ils puisse ne serait-ce que voir leur papa”, fait-elle savoir, afin de pointer du doigt aux hommes qui assume pas.

Parlant sur la nature de la femme, elle fait comprendre que les hommes devraient être plus reconnaissante à l’endroit des femmes.

Partager.

Commenter