Prenant à l’affût les lives de la journaliste Maty Fall basée en France, les Sonko Boys ont décidé de collecter 50 volontaires qui vont l’attaquer d’un tir groupé par des signalements afin de l’empêcher de terminer son boulot.

Ce qui signifie en clair que ces Sonko Boys restent déterminés à pousser facebook à bloquer les lives de la journaliste traquée, relate dakarmatin.

Aujourd’hui, les sénégalais et les internautes du cyber espace assistent à un « combat mortel » entre les partisans du leader de PASTEF Ousmane Sonko et la journaliste Maty Fall dont le seul tort est d’informer au service du cyber public.

Partager.

Commenter