Sports

Barrages Mondial 2022 en Afrique : La FIFA étudierait un nouveau schéma, une décision qui n’arrangera pas le Sénégal

A quelques jours du tirage au sort pour les matchs barrages de la zone Afrique, qualificatifs au Mondial Qatar-2022, il semble que la FIFA songe à des changements sur les modalités pour départager les dix sélections africaines quant à décrocher les 5 billets pour la Coupe du monde.

En effet, si la Confédération africaine de football (CAF) a confirmé que le tirage au sort s’effectuera bel et bien sur la base du dernier classement FIFA, contrairement aux tentatives des Egyptiens d’annuler cette procédure, c’est le déroulement de ces barrages qui risque de connaître un chamboulement.

Selon le média Elwatan, la FIFA aurait décidé d’opérer un changement sur les modalités de déroulement des cinq matchs barrages, prévus, pour rappel, en aller et retour, avec les équipes du Top 5 africain, qui joueront le match retour à domicile. Selon les mêmes sources, les matchs barrages qualificatifs à la Coupe du monde 2022 ne devront pas se jouer en double confrontation, mais en une manche unique et sur terrain neutre.

Toujours selon les mêmes sources, la FIFA aurait déjà décidé cette option, et il ne resterait que l’annonce officielle, en voulant calquer le modèle européen aux barrages africains. Cela se justifierait par le risque de voir ces matchs de barrages connaitre un chamboulement et même des reports, en raison de la pandémie de Covid-19, sans oublier la problématique des stades en Afrique, non homologués dans plusieurs pays. A ce titre, on évoquerait avec insistance le Qatar pour accueillir ces barrages.

Une décision qui n’arrangerait certainement pas des Nations comme le Sénégal. En effet, les « Lions » n’ont pas de restrictions parlant notamment de stade homologué puis qu’ils reçoivent au stade Lat Dior de Thiès. C’est le cas également des Nations, potentiels adversaires des « Lions ». En sus, pour ce qui est de la pandémie, le Sénégal est dans la liste verte et a ouvert ses frontières aériennes. Jouer les barrages en une manche pourrait amoindrir les chances du Sénégal (-elles passent de 180 à 90 minutes-) d’aller au Mondial puis qu’en un seul match, tout peut arriver.

En tous les cas, et à croire les mêmes sources, la FIFA voudrait imposer cette option, et tout devrait être plus clair dès ce jeudi, à l’occasion de la tenue de la réunion du Comité exécutif de la Confédération africaine, où il est prévu que l’instance faîtière du football africain annonce la date officielle du tirage au sort des matchs de barrages et dernier tour éliminatoire pour le Mondial-2022.