A propos des manifestations du mois de mars dernier consécutives à l’affaire Ousmane Slnko-Adji Sarr, les tentants du pouvoir ont fait état de la participation de terroristes.

Cette thèse a suscité l’indignation de l’administrateur général de Pastef. Selon Biram Souleye Diop à Grand jury de la Rfm « dire que les terroristes sont entrés au Sénégal et auraient participé aux manifestations, n’est autre que de manquer de respect, une injure à notre armée qui est dans tous les théâtres des opérations à travers le monde »

Partager.

Commenter