A Rufisque, dans la maison mortuaire du gendarme décédé à Ngadiaga, c’est l’affliction totale. La famille du défunt est toutefois en proie à toute sorte de questionnements sur la disparition tragique et brutale de leur enfant, Sacoura Ndiaye. Il a été retrouvé mort noyé dans un bassin de rétention d’eau.

Le bassin de rétention d’eau en question a servi à éteindre le feu qui s’était déclaré dans l’un des puits de gaz exploité par la société Fortesa. Le corps du jeune gendarme a été repêché  mardi 18 janvier vers 21 heures par les sapeurs-pompiers a été acheminé à l’hôpital de Tivaouane.

Face à l’étrangeté de la disparition de Sacoura Nidaye, les théories sur sa mort vont bon train. Certains évoquent même la cause surnaturelle. Le décès de ce jeune pandore est on ne peut plus triste car sa femme venait de mettre au monde des jumeaux qu’il n’aura malheureusement pas eu l’occasion de voir.

Metrodakar

Partager.

Commenter