Il est prêté à Macky Sall d’avoir acheté un “yacht” en France. Il n’en est rien. En réalité, le supposé yacht appartient à la Marine nationale. Le Sénégal détient quatre (4) patrouilleurs gérés par la Marine nationale et le bateau qu’on prête au Président est fabriqué dans la même entreprise.

Le premier bateau patrouilleur du Sénégal qui s’appelle le Njambuur (P 773) est un patrouilleur hauturier PR 72 construit par les chantiers navals SFCN de Villeneuve-la-Garenne. Il est réceptionné par la Marine sénégalaise en 1983. Il devient le bâtiment amiral de la flotte sénégalaise jusqu’en 2016. Son nom provient d’une zone géographique située dans la région de Louga au nord-ouest du Sénégal, le Ndiambour.
Le Fouladou est un patrouilleur hauturier construit par le chantier naval français OCEA pour la Marine nationale sénégalaise dont il est le navire amiral. Elle a réceptionné le navire, d’un gabarit de cinq cents tonnes, en octobre 2016 pour assurer des missions de souveraineté dans sa zone économique exclusive. Il est baptisé d’après la région historique du Fouladou située dans le Sud du pays

Le Fouta est un patrouilleur hauturier de type OSPREY 55 vendu par Danyard A/S Frederikshavn et construit au Danemark pour la marine sénégalaise. Elle a réceptionné le navire le 1er juin 1987 pour assurer des missions de souveraineté dans sa zone économique exclusive. Son nom provient d’un ancien royaume du nord-est du Sénégal bordant la rive gauche du fleuve Sénégal, le Fouta-Toro

Le Kédougou est un patrouilleur hauturier OPV 45 vendu par Raidco Marine et construit par STX France de Lanester pour la Marine nationale sénégalaise. Elle a réceptionné le navire au mois d’avril 2015 pour assurer des missions de souveraineté dans sa zone économique exclusive. Son nom provient d’une région administrative du sud-est du Sénégal.

Partager.

Commenter