Lotaly Mollet devait soutenir sa maîtrise ce samedi mais tel ne sera pas le cas. Etudiante en Banque-Assurance à l’Esp, la ressortissante congolaise Lotaly Mollet est décédée suite à une agression hier soir.

Lotaly Mollet a reçu plusieurs coups de couteau alors qu’elle se trouvait devant chez elle. Les faits se sont déroulés à hauteur du collège Hyacinthe Thiandoum (Hlm Grand-Yoff). A suivre Libération online, l’agresseur a été poursuivi et maîtrisé par un chauffeur de taxi. Il est entendu, sous le régime de la garde à vue, au commissariat de Grand-Yoff.

Le tuteur de Lotaly Mollet sous le choc

C’est avec une voix rauque et gagnée par l’émotion que le tuteur de Lotaly Mollet, l’étudiante mortellement agressée, Amadou Sow, s’est exprimé sur cette affaire.

« C’est la Police de Grand-Yoff qui m’a informé de cette triste nouvelle. Je n’en revenais pas. Je sentais la terre dérober sous mes pieds. Je ne m’attendais vraiment pas à cette fin tragique de celle que je considérais comme ma propre fille. Lotaly était au Sénégal pour poursuivre ses études supérieures depuis 2017 avec une de ses sœurs. J’étais leur tuteur.

En première année, elle cartonnait en devenant major de sa classe. Elle était également nommée responsable par ses promotionnaires. Alors, elle parvenait aussi à décrocher une bourse de l’État du Sénégal de par ses performances.

Elle était studieuse, sérieuse et très humaine. Elle se rendait chez ses camarades de classe pour un exposé dans le cadre des préparatifs de son examen prévu, ce week-end », a-t-il raconté à nos confrères de ThieyDakar.
Partager.

Commenter