Les sanctions commencent à tomber dans l’affaire des quatre bébés morts suite à un incendie survenu à l’unité de néonatalogie de l’hôpital Magate Lô de Linguère.

Le ministre de la Santé a suspendu tout le personnel de garde et le directeur, en attendant les éventuelles poursuites judiciaires.

Selon le quotidien Libération qui donne la nouvelle dans sa parution de ce mardi, ces mesures seront actées demain.

Partager.

Commenter